Articles

Ernest Meissonier Le Siège de Paris (1870-1871)

Le siège de Paris (1870-1871)

À la fin de la guerre franco-prussienne en 1871, Ernest Meissonier esquisse une première idée de tableau qui symboliserait le siège de Paris. Il ne le reprendra que beaucoup plus tard, terminant les travaux en 1884. Sa vision allie réalité et allégorie. La figure de Paris – représentée par Madame Meissonier, drapée d’un voile noir et d’une peau de lion, devant un drapeau français en lambeaux – s’élève au-dessus des ruines d’une barricade. Au-dessus d’elle, dans un ciel de nuages de cendres et de tragédie qui se déroule, le spectre de la famine plane sur un Paris détruit par le feu.
Tout autour, dans une scène de confusion, des soldats morts et mourants sont allongés sur les feuilles de palmier du martyre. Avec son réalisme caractéristique et très détaillé, Meissonier décrit chaque visage, chaque détail de vêtement. Effondré contre la personnification de Paris, le peintre Henri Regnault, gît mourant. Il est tué à l’âge de 27 ans lors de la seconde bataille de Buzenval en janvier 1871. Il symbolise une jeune génération pleine de promesses, décimée par le conflit.
Bien que vaincus, les soldats indemnes continuent à se battre. On peut les voir sur la gauche du tableau en train de charger un canon et de sonner la charge. Enfin Meissonier évoque la souffrance des civils à travers quelques scènes observées avec compassion: un vieil homme cherche son fils parmi les corps, une femme montre à son mari leur enfant mort, une autre femme pleure sur le corps de son mari.
La défaite eut un effet profond et durable sur la France à la fin du XIXe siècle. Ce traumatisme explique pourquoi, pendant de nombreuses années, la guerre de 1870 a été un thème commun dans l’art, et est resté populaire auprès du public. Comme d’autres peintres, sculpteurs et écrivains, Meissonier glorifie l’esprit de sacrifice et d’héroïsme de ses compatriotes, dans un désir conscient d’accroître le sentiment national et de se préparer à la vengeance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.