Articles

Les Montagnes de Taebaek (1994)

Ce drame coréen se déroule dans une période de schisme coréen, vers 1948, lorsque les forces politiques à l’intérieur et à l’extérieur déchirent le pays en deux. Au moment où les communistes commencent à s’emparer de centres vitaux pour commencer leur expansion, les États-Unis soutiennent secrètement des milices qui se trouvent à l’opposé du spectre politique; le résultat est un tiraillement qui fait des milliers d’innocents morts. Le conflit est dramatisé dans la relation entre deux frères, l’un qui tente de libérer des terres pour les paysans, l’autre un fonctionnaire de l’armée. Alors que les agriculteurs démunis sont bercés dans des rêves de pipe par les gauchistes, cette affiliation devient leur ruine même, et le conflit échappe bientôt au contrôle de chaque côté. Bien que fortement politique, ce film reste remarquablement discret at parfois presque anti-dramatique. Les montagnes Taebek semblent viser une certaine honnêteté claire au milieu des slogans et de la propagande. Il réaffirme également la volonté de l’industrie cinématographique sud-coréenne de traiter les vieilles blessures d’une manière cinématographique et instructive. Cela vaut bien votre attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.