Articles

Lorette, Sœurs de

Officiellement connues sous le nom de Sœurs de Lorette au Pied de la Croix (SL, Annuaire Officiel catholique #2360). Elle a été fondée en 1812 par Charles Nerinckx, un prêtre belge exilé par la Révolution française. Cette première sororité amérindienne sans affiliation étrangère a son origine dans les efforts éducatifs de Mary Rhodes, née dans le Maryland, qui a ouvert une école près de l’église St. Charles à Hardin’s Creek, au Kentucky. Avec la permission du père Nerinckx, elle et Christina Stuart et Anne Havern enseignent le catéchisme en plus de matières rudimentaires. Lorsque le groupe a exprimé le désir de vivre la vie religieuse, Nerinckx les a reçus comme novices le 25 avril 1812. Deux mois plus tard, la société a été officiellement organisée par l’élection d’un supérieur selon la règle. Au cours des 12 années suivantes, le nombre de membres augmenta ; six autres maisons furent établies dans le Kentucky et une dans le Missouri.

À la mort de Nerinckx en 1824, Bp. Benoît Flaget de Bardstown, Ky., déplacé Loretto de sa fondation d’origine à Hardin’s Creek à St. Stephen’s Farm, à sept miles de distance. Le couvent et l’église que les sœurs y ont érigés, dédiés en 1826 et totalement détruits par un incendie en 1858, ont été remplacés par des bâtiments plus spacieux comprenant la maison-mère.

Les constitutions de Loretto furent soumises à Pie VII pour approbation en 1816 ; en 1851, elles furent de nouveau présentées au Saint-Siège ; en 1907, Pie X les confirma pleinement et finalement. Une loi de la législature du Kentucky a incorporé la sororité Loretto sous le titre, Loretto Literary and Benevolent Institution. Les Sœurs Loretto ont travaillé en Chine de 1923 jusqu’à leur expulsion en 1951. La maison mère est à Nerinx, KY.

Bibliographie : Archives de la Maison Mère des Sœurs de Lorette (Nerinckx, Ky).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.